Omégaline
Complément alimentaire

Pot de 60 capsules Une boîte = pour 1 à 2 mois d'utilisation quotidienne
N° ACL 3401571472901

Pot de 120 capsules Une boîte = pour 2 à 4 mois d'utilisation quotidienne
N° ACL 3401571472840

Composition Omégaline

Omégaline

La vraie beauté s’entretient de l’intérieur

Haute teneur en huile de bourrache titrée en acide gamma linolénique.

Source de vitamine E contribuant à protéger les cellules contre le stress oxydatif*.

Tout le drame de nos sociétés industrialisées et de consommation réside dans le fait que l’apport en graisses s’est peu à peu déséquilibré, favorisant les graisses saturées indésirables en excès et oubliant trop souvent celles qui sont précieuses à notre santé. L’équilibre des prostaglandines PGE1 / PGE2 fabriquées par le corps à partir de ces lipides, nécessaire notamment à la beauté de la peau, n’est pas toujours correctement assuré sans une alimentation suffisamment diversifiée. Les PGE2 sont souvent en excès car nous mangeons beaucoup trop de viandes rouges et de laitages participant à leur production, mais pas assez d’ acides gras insaturés de certains végétaux alimentant les PGE1. De plus, du fait de facteurs de stress, de pauvreté enzymatique et de subcarences diverses, l’organisme parvient de moins en moins à fabriquer les bonnes PGE1, indispensables à la beauté de la peau.

l’AGL, acide gras polyinsaturé encore peu connu, que le corps devrait pouvoir fabriquer à partir de l'acide gras essentiel linoléique, et utile à la beauté de la peau, est un “chaînon” souvent manquant après 35 ans, du fait d’une diminution de l’activité de l’enzyme (delta 6 désaturase) qui devrait permettre sa transformation à partir des acides gras essentiels des huiles végétales usuelles. D’où son intérêt en apport concentré avec les capsules OMEGALINE® à l’huile des graines de Bourrache titrée en Acide Gamma Linolénique AGL et contribuant aussi à l’apport en vitamine E d’origine végétale qui :
- Protège les cellules des effets du stress oxydatif.
- Contribue à la beauté de la peau

Ingrédients

Huile de graines de bourrache (Borago officinalis) pressées à froid désodorisée, naturellement titrée en acide gamma-linolénique, gélatine de poissons, humectant : glycérine d’origine végétale, vitamine E d’origine végétale.

Conseils d'utilisation

1 à 2 capsules réparties aux deux principaux repas. A conserver à l’abri de la chaleur. A utiliser uniquement en complément d'une alimentation diversifiée nécessaire à un bon équilibre nutritionnel et à un mode de vie sain. Tenir hors de la portée des jeunes enfants. Il est déconseillé de dépasser les doses journalières indiquées.

* 1 capsule par jour contribue à 16 % des Valeurs Nutritionnelles de Référence en vitamine E pour obtenir les effets attendus permettant un usage avec d’autres compléments associés en cas de besoin, sans dépasser les Valeurs Nutritionnelles de référence en Vitamine E, en cas d'association avec plusieurs produits contenant de la Vitamine E.

Les composants d'origine naturelle

Bourrache

HUILE DE BOURRACHE et son AGL

La graine de la fleur de Bourrache contient une huile à forte concentration naturelle en acides gras insaturés et à longue chaîne, particulièrement en l’un d’entre eux, rare : l’acide gamma-linolénique (AGL). A ce point rare, qu’il n’existe en quantité significative que dans trois plantes : le pépin de cassis qui en contient 6 à 9 %, l’huile d’onagre qui en contient 9 à 12 % et surtout la Bourrache qui en contient 16 à 22 % (taux garanti à 22 % des acides gras de la qualité d'huile utilisée dans les capsules OMEGALINE®).

“Les graines de ces plantes sont minuscules et à rendement faible. L’extraction à froid des insaturés de ces graines demande un très grand soin. Le prix de revient de ces huiles est donc élevé, mais l’impact bénéfique de cette substance peut être d’un intérêt majeur pour des sujets vieillissants.” (Dr KOUSMINE)

graines

Acides gras insaturés et prostaglandines

Nos prostaglandines que notre corps fabrique à partir des acides gras de l'alimentation, notamment nécessaires à la beauté de la peau. Elles sont fabriquées à partir des acides gras essentiels et de leurs dérivés insaturés tels que l’AGL. Chaque fois que nous absorbons de bons corps gras (huiles de graines végétales du type de l’huile de bourrache) riches en acides gras insaturés, nous fabriquons les “bonnes prostaglandines” (PGE1) protectrices et lorsque nous absorbons trop de “corps gras indésirables” (graisses animales saturées telles que beurre, fromages, viandes rouges), nous fabriquons des prostaglandines qui, même si elles sont “non mauvaises”, sont du moins plus nocives lorsqu'elles se trouvent trop souvent en excès (PGE2). La doctoresse Kousmine désignait les prostaglandines 1 élaborées avec les bons corps gras, "prostaglandines de paix", et les prostaglandines 2, produites avec les acides gras indésirables en excès,les prostaglandines "de guerre". L'éclat et la beauté de la peau peuvent être révélateurs d'apports équilibrés entre ces différentes familles d'acides gras, oxydés ou non

Les produits complémentaires :